La thérapie par ondes de choc

Bone-Spur_04

Cliquez sur le lien suivant pour en savoir plus :

La thérapie par ondes de choc

La scoliose et la Correction clinique de la colonne vertébrale sont parmi les rares pratiques chiropratiques privées à Singapour qui offrent cette nouvelle technologie de pointe, connue sous le nom de la thérapie par ondes de choc. Ses principaux atouts sont le soulagement rapide de la douleur rapide et le rétablissement de la mobilité. De concert avec le fait d’être un traitement non chirurgical sans aucun besoin d’antalgiques, c’est une thérapie idéale pour accélérer la récupération et le traitement de divers signes cause la douleur aiguë ou chronique.

Cette technologie réduit ou élimine de nombreux états douloureux comme aux épaules, aux genous ou encore la douleur de talon. La thérapie par ondes de choc est une méthode de traitement rapide, sûre et non invasive et très efficace. Des études cliniques ont démontré un taux de réussite de plus de 70 %, même dans les cas où le approches classiques n’ont pas réussi.
Les effets bénéfiques de la thérapie par ondes de choc sont souvent perçues après seulement une ou deux séances. La thérapie élimine la douleur et rétablit la mobilité totale, améliorant ainsi la qualité de vie.

Ce qui distingue ce traitement des traitements traditionnels est qu’il traite la pathologie locomotrice au lieu de faire le soulagement symptomatique. Si elle est exécutée par des thérapeutes qualifiés, la thérapie extracorporelle des ondes de choc n’a pratiquement aucun risque ou effets secondaires.


Mécanisme d’action

action-shock

L’onde de choc est une onde acoustique qui dirige l’énergie aux endroits douloureux et aux tissus musculo-squelettiques dans des conditions subaiguës, subchroniques et chroniques. L’énergie favorise la régénération et les processus de réparation des os, des tendons et autres tissus mous. Les ondes de choc sont caractérisées par des changements de saut de pression, une amplitude élevée et la non périodicité.

L’énergie cinétique du projectile, créé par l’air comprimé, est transférée à l’émetteur à l’extrémité de l’applicateur et ensuite au tissu.


Les Effets Médicaux

1. La formation de nouveaux vaisseaux sanguins

blodvessel
Le débit sanguin d’éléments nutritifs est nécessaire pour démarrer et maintenir le processus de réparation des structures des tissus endommagés. L’application des ondes acoustiques crée des micro-ruptures capillaires dans le tendon et l’os. En raison de micro ruptures l’expression de facteurs de croissance comme le VEGF, l’ENOS, les PCN et BMP est considérablement augmenté.

À la suite de ces processus, des artérioles sont réaménagées, stimulées à croître et de nouvelles en sont formées. Les nouveaux vaisseaux sanguins améliorent l’approvisionnement en sang et l’oxygénation de la zone traitée et appuient une guérison plus rapide du tendon et de l’os.

2.l’inversion de l’inflammation chronique

ree
L’inflammation chronique se produit lorsque la réaction inflammatoire n’est pas complètement arrêtée. Elle peut endommager les tissus sains et aboutir à la douleur chronique. Les mastocytes sont un des éléments clés du processus inflammatoire. Leur activité peut être stimulée en utilisant des ondes acoustiques pénétrantes.

L’activation des mastocytes est suivie par la production de chimiokines et de cytokines. Ces composés pro-inflammatoires améliorent en premier le processus inflammatoire et dans l’étape suivante aident à rétablir les processus de régénération et de guérison normale.

3.Stimulation de la production de collagène

La production d’une quantité suffisante de collagène est une condition préalable nécessaire pour la réparation des structures ligamenteuses et myosquelettiques endommagées. La thérapie des ondes de choc accélère la synthèse de procollagène. La thérapie force la création de nouvelles fibres de collagène à l’intérieur d’une structure longitudinale qui rend les nouvelle fibres de tendon plus denses et solides, tout en créant une structure ferme.

4.Dissolution des fibroblastes calcifiés

L’accumulation de calcium est le plus souvent le résultat de micro-déchirures ou d’autres traumatismes d’un tendon. Les ondes acoustiques brisent la calcification existante. La thérapie d’onde de choc démarre la décalcification biochimique de l’accumulation de calcium d’une consistance semblable à du dentifrice et traite le tendon. Les particules granulaires de calcium sont ensuite éliminées par le système lymphatique.

5.Dispersion du médiateur de la douleur “Substance P”

La substance P est un neurotransmetteur qui intervient dans l’information de la douleur par les fibres C. Ce neuropeptide est généralement associé à une douleur intense, persistante et chronique. Il relaie des messages de douleur au système nerveux central. La diminution de la concentration de la Substance P réduit la stimulation des fibres nociceptives afférentes et réduit ainsi la douleur. La diminution de la substance P, de l’histamine et d’autres métabolites nociceptifs aident aussi à empêcher l’élaboration d’œdème inflammatoire. Les ondes acoustiques produites par la thérapie d’onde de choc réduisent la concentration de la substance P et déclenchent le soulagement de la douleur.

6.Libération des Points de déclenchement

Les points de déclenchement sont la principale cause de douleur dans le dos, le cou, les épaules et les membres. Ils sont associés à des nodules palpables dans les bandes tendues des fibres musculaires et ont contractent extrêmement les sarcomères. Les sarcomères dysfonctionnels se contractent si fermement qu’ils commencent à couper leurs propres réserves de sang. Cela entraîne l’accumulation de déchets. L’accumulation de déchets produits irrite les terminaisons nerveuses sensorielles ce qui provoque plus de contraction. Ce cycle vicieux est appelé “crise métabolique”. L’hypothèse du mécanisme d’action est que l’énergie acoustique libérée débloque la pompe de calcium et inverse ainsi la crise métabolique dans les myofilaments et relâche les points de déclenchement.

legs


INDICATIONS

Douleur du genou – La douleur de Genou en raison d’une inflammation ou d’une blessure du tendon rotulien est ressentie comme une douleur, sensibilité et déficit fonctionnel. Cette condition difficile à traiter peut interférer avec ou même mettre fin à la carrière sportive de votre patient quel que soit son âge. La thérapie des ondes de choc donne une solution simple et immédiate. Les patients sentent le rétablissement juste après le première séance et après plusieurs traitements la douleur et ses causes disparaissent.

Epaule douloureuse – La douleur de l’épaule peut par exemple être causée par la calcification, le syndrôme d’accrochage ou d’épaule gelée. Toutes ces indications sont une source d’une douleur sourde et limitent les patients dans leur vie quotidienne. Dans la tendinite calcifiée de l’épaule traitée par l’Onde de choc la calcification disparaît complètement à plus de 85 % des cas. Une importante réduction de la douleur et une amélioration des fonctions de l’épaule sont observés après 4 semaines. La solution pour un grand nombre de cas est une intervention chirurgicale ou des injections pour lesquels la thérapie par ondes de choc est un substitut.

Le coude de tennis –Le coude de tennis est une condition fréquente qui touche en général jusqu’à 10% de la population. Malheureusement le traitement conservateur d’une épicondylite est long (le repos), inclut la médication (des antalgiques, des injections de stéroïde) et a souvent besoin de la répétition. La thérapie d’onde de choc d’autre part offre un soulagement de la douleur plutôt prompt et la guérison avec une efficacité de plus de 70 % en seulement un maximum de 5 séances.

L’Éperon de talon – Le dépôt de calcium en dessous de l’os de talon (l’éperon de talon) est étroitement associé à la lésion cicatricielle ou l’inflammation du fascia plantaire (la fasciite plantaire). Les indications telles qu’elles soient limitent les patients dans leurs activités quotidiennes. L’onde de choc traite les deux problèmes simultanément. Des ondes acoustiques sont responsables du rétablissement rapide, du retour à la routine quotidienne et des effets de longue durée sur 88 % des patients.

Douleur musculaire – La douleur dans les insertions musculaires se produit typiquement en raison des activités répétitives ou prolongées en situant la tension sur un tendon particulier. Par le processus de néo vascularisation, la thérapie d’Onde de choc encourage plus de flux sanguin dans la zone concernée et par conséquent guérit plus vite sans besoin de médicaments addictifs contre la douleur.

La Tendinopathie chronique – La surcharge répétitive des micro traumas cumulés peut entrainer à Tendinopathie chronique (la tendinite ou tendinosis). La tendinopathie sur les différentes zones du corps est un diagnostic répandu tant pour les personnes actives que de la population en générale. L’inflammation du tendon et les dommages au niveau cellulaire sont à la fois traités avec succès par les ondes de choc. Le nombre de séances est généralement de 3 à 5 avec 5 à 10 jours entre les deux séances.

La Calcification – La tendinite calcifiante est un trouble douloureux chronique qui se caractérise par les calcifications dans les tendons du manchon rotateur. Cette condition provoque la douleur et l’éventail des limitations de mouvements. La thérapie par ondes de choc est l’un des traitements les plus efficaces contre les calcifications. Les ondes acoustiques causent la perturbation des entités calcifiées et soutiennent leur résorption et élimination par le corps. TOC diminue significativement la longueur du traitement et offre le soulagement rapide dans des étapes chroniques.

Douleur de hanche – Avec l’âge et la pratique, le cartilage peut s’user ou être endommagé. Les muscles et les tendons de la hanche peuvent être sur utilisées. L’os lui-même peut être fracturé lors d’une chute ou d’autres blessures. Chacune de ces conditions peut entraîner la douleur et les dommages dans la zone de la hanche. La thérapie d’onde de choc améliore le processus de guérison, combat l’inflammation, élimine la douleur et peut empêcher une chirurgie de remplacement de la hanche. Dans 79 % des cas avec nécrose, la thérapie d’onde de choc améliore également l’ostéonécrose de la tête fémorale.

La séquence de thérapie

La thérapie d’onde de choc n’est un traitement invasif. L’application est aisée. Amorcer le traitement en 3 étapes :

la1

1 – Location de la zone à traitée.
La zone à traiter est localisée à l’aide de la palpation afin de fournir la thérapie précise.

la1

2 – L’application du gel
Une quantité suffisante de gel est appliquée sur la zone localisée à l’étape 1. L’utilisation du gel est nécessaire pour transférer efficacement et harmonieusement l’onde acoustique.

la1

3 – L’initiation à la thérapie
L’applicateur d’onde de choc est légèrement poussé contre la zone à traiter ensuite appuyer sur le bouton de démarrage.


FAQ

La thérapie d’ondes de choc m’aidera t-elle ?

La plupart des patients avec des problèmes de douleurs chroniques ont traversé divers types de traitements infructueux. Jusqu’à 80 % des patients dans le monde ont rapporté que la thérapie d’onde de choc leur a permis d’éliminer leur problème.

Le traitement est-il douloureux ?

Il y a peut y avoir une légère sensation d’inconfort pendant le traitement, selon le niveau de la douleur que le patient éprouve déjà dans la zone concernée. Toutefois, étant donné que le traitement ne dure qu’environ cinq minutes, la plupart des patients sont en mesure de tolérer ce malaise. En outre, l’intensité du traitement peut être ajustée tout au long de la séance.

De combien de séances ai-je besoin ?

Le nombre de traitements varie en fonction de l’indication et la réponse des tissus. L’effet du traitement est cumulatif, donc vous aurez généralement besoin de plus d’une (3-5) séance. Bien que vous allez éprouviez probablement un soulagement juste après le premier traitement.

Dans quelle fréquence aurai-je besoin de ce traitement ?

La plupart des séances nécessitent 3 à 5 sessions qui sont faites avec 3 à 10 jours d’intervalle, en fonction de la tolérance du patient et de sa réaction tissulaire.

Ressentirai-je de la douleur après le traitement ?

La plupart des patients auront un soulagement immédiat de la douleur après le traitement. Cependant, dans les 2 à 4 heures après le traitement, ils pourraient expérimenter des douleurs dans la zone traitée. Cette douleur a été rapportée comme tolérable et non limitative.

Y’a t-il une quelconque restriction après le traitement?

Il est recommandé que les patients s’abstiennent d’activité physique, en particulier une qui impliquerait la zone traitée, pendant environ 48 heures après chaque séance de traitement.